Espace Presse

25 ans ! " IéS, du commun au collectif ! "

Publié le 20 juin 2023 (mis à jour 4 juin 2024)

A cette occasion, Henri AREVALO co-fondateur d’IéS nous offre son témoignage :

IéS est née à Ramonville Saint-Agne, il y a 25 ans. Deux années auparavant en 1996, Henri AREVALO, élu écologiste en charge de l’emploi et de l’économie lance un groupe municipal de réflexion sur l’économie solidaire.
Le groupe retient l’idée de créer une société coopérative à capital risque. C’est en faveur d’initiatives économiques, citoyennes qu’IéS agit encore aujourd’hui !

"IéS, du commun au collectif ! "

« Dans les années 90, le chômage se situe aux alentours de 10% des actifs. Rien n’indique au regard des politiques nationales une reprise rapide du plein emploi. Ce fait se double de l’exclusion d’une partie de la population condamnée à la précarité et aux aides sociales.
En 1995, élu écologiste, adjoint au maire de Ramonville en charge de l’emploi et de l’économie, je m’interroge comment impulser de nouvelles actions. Sensible à l’innovation sociale après l’expérience positive de la fondation de la crèche parentale Frimousses, je participe en février 96 à Chevilly La Rue, à une rencontre nationale d’élus sur l’économie solidaire. J’y découvre des initiatives conduites par quelques rares communes.

Je propose alors à la majorité municipale une démarche participative qui est lancée dans le journal municipal. J’anime donc un groupe municipal avec une quinzaine de citoyens issus d’horizons différents. De septembre 96 à juin 97 nous explorons les possibles. A l’invitation de la commune, plusieurs personnalités viennent partager leur expérience : Jacques Archimbaud du REAS de Pantin ; Jean-Marie Didier d’ « Autonomie et Solidarité » et Christian Tytgat de la « Caisse Solidaire », tous deux du Nord Pas de Calais » ; Alain Lipietz, économiste.

Il ressort de notre réflexion que le premier outil à mettre en place est financier. En juin 1997, nous décidons de relever le défi de la création d’une société coopérative à capital risque qui ouvre dans le temps le plus de perspectives, à l’image de « Garrigues » ou « Autonomie et Solidarité ».

Les statuts écrits, la somme de 125.000 Francs est réunie grâce à une quinzaine de personnes sous forme de parts de 500 Francs. La SCCR IéS (Société coopérative à capital risque "IéS"), « Initiatives pour une Économie Solidaire » est créée début 98. En parallèle, un peu avant fin 97, en soutien, Adépès voit le jour, capte quelques aides financières et mène des actions d’animation et de communication.

Dès lors, IéS et Adépès, s’autonomisent de la démarche municipale qui pour
autant se poursuit avec l’impulsion d’autres projets : en 2000 une réunion organisée avec le Mouvement National des Chomeurs et des Précaires et son permanent Jean Desessard conduit l’année suivante à la première édition du Forum régional de l’économie solidaire (FRESS), en septembre 2001 c’est l’ouverture de la Maison de l’Économie Solidaire (MES), en s’appuyant sur ma Vice-présidence à l’Économie Solidaire au Sicoval, le principe d’une zone de 4 hectares dédiée à l’ESS dans la future extension du Parc technologique est inscrit à l’agenda 21 communautaire. Cette politique publique a également contribué, via le Sicoval, à la création en 2001 du RTES, aujourd’hui réseau national de plus de 200 collectivités et en 2010, à celle du Pôle Territorial de Coopération Économique « Le Périscope ».

Debout : Jean-François GUILBOT, Pierre Henri DURAND, Bernard PASSERIEU, Jean PARVIS
Assis : Henri AREVALO, Jacques DURAND de Saint Front, Claude ESCAUT
Photo de : Philippe LABAT

La genèse de la création de notre coopérative doit rester dans notre mémoire collective intacte et fidèle aux faits. Les circonstances de sa création positionnent notre coopérative comme la résultante d’une démarche politique innovante d’une collectivité qui fonde à ce moment-là son action dans un dispositif participatif, mobilisateur de citoyens face à deux enjeux de société : l’accès à l’emploi et la lutte contre les exclusions.

Réaffirmer cela aujourd’hui c’est démontrer que dans le respect de la loi, l’alliance objective entre l’action politique locale, la gestion du commun, et l’engagement collectif citoyen, ouvre des solutions dynamiques et efficaces dans l’intérêt général.

Soyons d’autant plus fiers de le réaffirmer ensemble à l’occasion des 25 ans d’IéS, puisque cette aspiration à une économie solidaire qui apparaissait comme marginale et de niche, gagne aujourd’hui en crédibilité à une vitesse inimaginable, dans notre pays mais bien au-delà de nos frontières.

Merci à toutes celles et tous ceux qui pendant des années ont consacré autant de temps et d’énergie pour la magnifique réussite de notre coopérative, une extraordinaire œuvre collective. »

Henri Arévalo

Télécharger le témoignage d’Henri AREVALO au format PDF en cliquant ici

AUTRES TÉMOIGNAGES

25 années d’action pour la création d’emplois dans un environnement économique plus humain et solidaire avec le témoignage et les écrits de Michel KALUSZYNSKI (Membre fondateur), France FLAMAND et de Bruno FIEUX (président 2011-2015) en cliquant ici !